Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 13:14

 MonsieurMadame,

 

« Par plaisir, votre état jouit encore d'un semblant de démocratie et de respect. Je ne parle pas ici de votre système électoral clamant le soutien des médias aux candidats les mieux soutenus financièrement, ni même de votre ingérence constante dans les affaires d'autres pays, mais bel et bien de l'existance d'une ambassade.

On en aurait presque douter, vous dont le gouvernement est si prompt à ne penser qu'à son intérêt, jusqu'à négliger votre peuple en finançant guerres et médias plutôt qu'un système de santé efficace.

Vous qui tabassez les révoltés de WallStreet, vous qui jouer sur la peur que représente "Al Quaïda", dont on sait très bien que Ben Laden ne représentait pour vous qu'un produit commercial, vous qui torturez à Guantanamo, vous qui préparez des centres de rétention aux quatre coins du pays, vous qui apposer depuis 5 ans votre véto à la cessation des attaques d'Israël contre Gaza, dans votre "O.N.U", et bien, ... Vous avez une ambassade.

Voilà un droit bien magnifique, le dernier, ou presque, qu'il reste à ceux, nombreux, mais si peu représentés, qui n'acceptent pas qu'après avoir tué tant de vies, en Irak, en Afghanistan, en Lybie, sous le prétexte du silo nucléaire inexistant, de l'abominable menace que représente Ben Laden, ou du méchant Khadafi, vous puissez donner la moindre leçon morale. Au passage, bravo pour l'envoi récent de 12'000 soldats en Lybie. A croire que la démocratie ne vous intéresse que si c'est la votre. Cependant, je ne vous pense pas démocrate.

Mais malgré tout, après toutes vos actions qui répandent haine et sang, vous osez cibler des pays, comme l'Iran, en les accusant de terrorisme.Vous, dont les révoltés sont nombreux dans votre pays, et si vous vous occupiez de vos intérêts, avant de voler ceux d'autres nations ? Car il me semble que vous vous moquez bien des lois, du bon sens et de la morale lorsque vous tuez des milliers, des millions de personnes, chez vous et à l'extérieure de vos frontières, lorsque vous faites passer tout arabe en turban pour un terroriste, lorsque, et vous bénéficiez encore d'un faible doute, vous faites tomber vos deux tours pour créer un climat de peur, et retrouvez le passeport d'un terroriste dans les gravats alors même que tout les corps sont calcinés, inidentifiables.

Mais vous continuez à oser donner la leçon à d'autres pays, vous, qui dégagez plus de profits en guerre qu'en industrie. Ainsi, je vous assure de mon profond mépris pour votre gouvernement et ce qu'il fait de son peuple. Je vous appelle, vous qui recevez ce courrier, à quitter votre ambassade, plutôt que de défendre l'indéfendable. Car chaque maillon d'une chaîne, aussi petit soit-il, a son importance, et en défendant de votre travail une telle nation de vices, vous partagez les tords d'un tel gouvernement. Comprenez bien que je vous respecte en tant qu'homme.

Mais moins en tant que passeur-de-courrier pour un pays aussi misérable. Et si vous vous métiez à la peinture ? Aucune chance que cela vous interpelle. Mais je pense que les citoyens n'expriment que trop peu leur point de vue, ainsi je le fait.

Car plus que le fait que des peuples puissent apprécier votre culture, ce que je comprend autant que je répugne, le fait est qu'un peuple endormi comme le votre par l'égocentrisme et la consommation ne voit plus que ses intérêts à court terme et en oublie de se défendre contre ce qui pourrait être à long terme les conséquences de la félonie de votre "état démocratique". L'honnêteté est une bonne chose. Alors, transmettez à votre gouvernement mon profond irrespect envers sa manière d'agir, créant des citoyens capables de passer devant un clochard mourrant mais encore vivant sans même un regard, sans même appeller les secours. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Némoz - dans Politique Philosophie
commenter cet article

commentaires

Recherche

Catégories